Nam joue au rat de laboratoire (Acte VI)

Publié le par Princess et Nam

Ce vendredi, Nam avait rendez vous avec Joe, un post-doctorant anglais, afin de réaliser une nouvelle expérience. Comme Jean-Jacques, Joe travaille sur l'intérêt que peut représenter les Transcranial magnetic stimulation (TMS). En plus, il combine l'action des TMS avec des Transcranial Direct Current Stimulation (tDCS), stimulations électriques non invasives du cerveau induisant une modification transitoire du seuil d'excitabilité des neurones et dont l'action s'achève à l'arrêt de la stimulation. Après signature du contrat, Nam s'installa et Joe commença les branchements et réglages. L'activité de Nam consistait à mobiliser son pouce droit dans deux directions différentes. Un bandeau autour de la tête maintenait une électrode rectangulaire placée sur le partie haute du front de Nam et deux électrodes en éponge humide furent placées sur des zones précises et maintenues par d'autres bandeaux. Trois séquences de tDCS et TMS étaient planifiées et Nam devait mobiliser son pouce au rythme d'un métronome. Mais la pression exercée par l'électrode frontale devenait de plus insupportable et Nam a dû demander à Joe de cesser l'expérience en cours de troisième séquence. Et oui, le contrat permet de mettre un terme en cas de contrainte excessive, ce qui fut le cas, et Nam fut délivré rapidement du mal de crâne induit par le serrage trop important du premier bandeau. D'après Joe, Nam n'est pas le premier a "jeté l'éponge" car d'autres avant lui avaient déjà renoncé avant le terme de l'expérience. L'électrode rectangulaire est trop petite et la pression exercée n'est pas suffisamment répartie. Des études ont montré que l'apprentissage d'un mouvement devenait plus performant lors de l'ajout de TMS et tDCS, ce qui pourrait servir dans le ré-apprentissage d'un geste moteur en cas de traumatisme neurologique. Ainsi, Nam recevra tout de même une somme compensatoire pour le temps passé au labo et reprendra les expérimentations lors de son retour de France...

Publié dans Like a Lab Rat...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elisabeth 09/06/2008 09:13

Laisse tomber cette expérience nanou, inutile d'avoir mal au crâne et peut-être dangereuse