La Nurse Practioner

Publié le par Princess et Nam

Depuis plusieurs semaines, Princess se plaignait d'une douleur gênante dans le pied droit, au niveau de l'avant-pied. Elle n'avait pas pour autant l'intention d'aller consulter jusqu'à ce qu'elle se mette à boitiller... Elle décida donc d'aller prendre rendez-vous avec son médecin au University Health Services. Malheureusement, celle-ci étant en vacances, Princess obtint un rendez-vous avec une Nurse Practioner ! Etant donné que ce métier n'existe pas (encore) en France, Princess fut surprise et dut se renseigner pour savoir dans quelles mains elle allait confier son pied... En théorie, une Nurse Practioner (NP) est une infirmière qui a suivi une formation plus poussée, et qui, en général, a obtenu l'équivalent d'un Master. Elle est capable de diagnostiquer et de prendre en charge les problèmes médicaux communs ou plus complexes, de prescrire un traitement adéquat et, dans certains hôpitaux, de suivre un patient de son admission jusqu'à sa sortie. Dans la plupart des cas de maladies bénignes, une NP peut donc tout à fait remplacer un médecin généraliste. Pourtant, en pratique, Princess n'a pas dû tomber sur la bonne NP et fut assez surprise de la manière dont elle fut "prise en charge" par sa celle-ci... Celle-ci demanda à Princess de se tenir debout, pieds nus, devant elle alors qu'elle touchait à peine le pied douloureux du bout de l'index... Sans autre question ni exploration, elle prescrit à Princess de l'ibuprofène à forte dose et l'envoya faire une radio, en lui demandant de revenir la voir le surlendemain, lorsqu'elle aurait les résultats (oui, car aux Etats-Unis, le patient n'a jamais ses radiographies, ni le rapport qui les accompagne, en sa possession, les résultats sont envoyés directement au prescripteur de l'examen...) ! Le lendemain, Princess recevait un coup de téléphone lui annonçant que la radio ne montrait rien d'anormal et qu'elle n'avait donc qu'à continuer l'ibuprofène... Avec ce traitement, bien sûr, Princess a cessé de boitiller, mais ne sait toujours pas ce qui a causé sa douleur... Au Canada, ces infirmières sont appelées infirmières praticiennes, et le système marche plutôt bien quand il s'agit de désengorger les cabinets des médecins généralistes. A quand les "super-infirmières" et le "transfert de compétences" en France ?...

Publié dans Baltimore au quotidien

Commenter cet article

nico 21/07/2008 16:50

Il faut que tu te renseigne au cabinet de radiologie pour récuperer les clichés sans quoi leur destruction te sera facturé...

Princess 22/07/2008 03:03



Quoi ???? Mais il est hors de question que je paie pour un truc que je n'ai même pas demandé !!! Je les veux mes radios, je ne veux pas qu'on les jette ! Je me renseigne dès demain ! Merci pour
l'info !!! Bisous



Elisabeth 21/07/2008 15:24

Dis moi Princess ton oeil n'est toujours pas guéri ??
Existe t il des check up au pays de l'oncle SAM ? soignes-toi bien car être en 1 morceau mais borgne et boiteuse "c'est pas le pied" Oh pardon !!!!je veux dire c'est pas le top

Princess 22/07/2008 03:00


:0079: Hihihihihihouuhahahahahouu ! :0011:
Plus sérieusement, je n'ai plus du tout mal à l'oeil mais j'ai perdu en acuité visuelle avec cette histoire et je n'ai pas encore récupéré... Il semble que ça puisse prendre jusqu'à 8 semaines
alors je patiente sagement... Pour le reste, l'ibuprofène et de nouvelles baskets qui maintiennent bien mon pied me permettent de ne plus boiter ! Donc tout va bien ! Bisous


Olivier 20/07/2008 11:36

Le sytème français évolue... Les infirmières peuvent maintenant prescrire des pansements et certains dispositifs médicaux en rapport avec les soins qu'elles doivent effectuer. Et certaines en milieu hospitalier ont déjà commencé à voir les patients mais c'est toujours le medecin qui conclue la consultation et qui valide la présciption.

Princess 20/07/2008 14:20



Merci pour la mise à jour !
C'est bien que le statut des infirmières évolue. Par contre, je pense que lorsqu'il s'agit de suivre un petient du début à la fin sans l'intervention d'un médecin, il faut une formation
complémentaire et appropriée. Je pense que ça peut être fait tout à fait correctement en France, comme ça l'est au Canada. La confusion aux Etats-Unis vient du fait que, selon les Etats, les NP
n'ont pas reçu la même formation... Et, comme je le disais, je suis peut-être tombée sur le mauvais numéro... Elle a été très gentille, m'a donné les résultats de la radio dès qu'elle les a eu
pour me rassurer, mais je ne considère pas qu'elle m'ait examinée...



Nam 19/07/2008 16:32

Depuis notre arrivée aux Etats-Unis, j'ai le sentiment d'avoir épousé une femme en kit !!! Made in Ikéa !!!

Princess 19/07/2008 16:37


Pour ceux qui s'inquièteraient, je suis encore en un morceau ! A moitié borgne et boiteuse, mais toujours vaillante !