Un pas en avant, trois pas en arrière...

Publié le par Princess et Nam

En fin de semaine dernière, Nam s'était inquiété de l'avancée de la procédure concernant l'obtention de son équivalence de masseur-kinésithérapeute. En effet, il y a presque un mois, il avait transféré à la FCCPT (agence chargée d'établir son équivalence) les papiers reçus de l'Institut de Formation qui témoignent de son cursus dans la très jolie cité balnéaire qu'est Berck s/ Mer. Pourtant rien ne semblait avoir avancé d'un poil ! Il contacta alors le bureau d'aide de la FCCPT par e-mail. Et là, nouvelle surprise : le dossier était en attente car 1) les papiers de l'école de masso-kinésithérapie devaient être expédiés directement à leur bureau (sans passer par Nam) et 2) il leur faut maintenant une traduction du diplôme de masseur-kinésithérapeute lui-même... Certes cela était à prévoir car, sur la Terre de l'Oncle Sam comme en France, les administrations sont allergiques aux langues étrangères ! Mais le signaler dès le début de la procédure aurait permis à tout le monde de gagner du temps... Heureusement, l'IFMK de Berck et tout particulièrement sa direction (merci encore Monsieur Gedda) ont été très rapides et n'ont pas perdu une seconde pour renvoyer les documents à la FCCPT... Reste à Nam de trouver un traducteur officiel qui ne videra pas toutes ses économies !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elisabeth & Christian 05/10/2008 18:06

Que des nuls, en plus il leur faut un traducteur officiel pour ton diplôme, tu peux même pas le faire toi même, ils prennent vraiment les expatriés pour des vaches à lait.
N'y a t il pas un site pfficiel sur internet pour traduire ton diplôme ??

Princess et Nam 05/10/2008 19:16


Eh non... Malgré le fait que beaucoup de choses se font par Internet de nos jours, la traduction du diplôme doit se faire par un traducteur agréé... Rien n'est simple et encore une fois, tout se
paie...