Barack Obama à Baltimore !

Publié le par Princess et Nam

Depuis déjà quelques semaines, les Baltimoriens avaient réservé leur samedi 17 janvier. En effet, à quelques jours de son installation à Washington DC, Barack Obama avait prévu de rallier la capitale via Philadelphie, Wilmington, et Baltimore comme l'avait fait avant lui, en 1861, le grand Abraham Lincoln, juste avant la guerre de sécession. De nombreux présidents se sont arrêtés à Baltimore avant leur investiture, dont notamment Bill Clinton ou encore Franklin D. Roosevelt mais, quelques décennies seulement après la fin de la ségrégation, Barack Obama est plus qu'un symbole, il est l'icone du renouveau américain. Le train qui l'emmenait à Baltimore s'est arrêté à Wilmington dans le Delaware afin de permettre à Joe Biden, futur vice-président, et Jill, sa femme, d'accompagner la famille Obama sur sa route jusqu'à la capitale fédérale. Le long des voies ferrées, de nombreux supporters du futur président des Etats-Unis se sont amassés pour saluer le wagon historique ! L'arrivée du train était prévue à Baltimore aux environs de 16h.
Ainsi, Princess et Nam avaient suivi depuis quelques semaines les diverses annonces concernant le passage de Barack Obama à Baltimore. Les journalistes l'annonçaient d'abord à Fort McHenry, lieu de naissance du Star Spangled Banner. Finalement, en début de semaine dernière, quelques bribes d'information indiquaient que le futur président prononcerait son discours sur la War Memorial Plaza de Baltimore, face au City Hall. Vendredi soir, avant la réunion du Club Français, Nam était allé jeter un coup d'oeil sur les lieux des festivités... Le Raven peint sur la pelouse du City Hall allait pouvoir bientôt rencontrer Barack Obama !Samedi matin, un peu avant midi, Princess et Nam, accompagnés d'Héloïse, se sont aventurés dans les rues désertes de Baltimore pour rejoindre la War Memorial Plaza. Le thermomètre affichait -9°C, mais rien ne pouvait arrêter Princess et Nam, désireux d'approcher, au plus près, Barack Obama. Bien emmitouflés sous plusieurs couches, ils ont rejoint la file d'attente déjà formée sur Calvert Street. Comme à l'habitude, la discipline à l'Américaine les a impressionnés ! Des milliers de personnes attendaient déjà sagement, les uns derrière les autres, renseignant les nouveaux arrivants d'où était la fin de la file d'attente et achetant, au passage des marchands, les souvenirs de ce jour historique sous forme de T-shirts, bonnets, pin's et autres objets à l'effigie du futur président. Après presqu'une heure d'attente, la faim se fit ressentir et Nam quitta la queue pour aller acheter quelques sandwiches et pâtisseries Au Bon Pain. Après quelques explications aux policiers qui l'empêchaient de regagner sa position, il réussit à retrouver Héloïse et Princess qui avançaient à grands pas ! Très vite, en ingurgitant leurs sandwiches et chips, ils arrivèrent au passage du point de sécurité disposé pour l'occasion. Une vingtaine de portiques métalliques et de scanners avaient été installés afin d'optimiser la sécurité du futur président des Etats-Unis. Comme à son habitude, Nam a eu droit à une fouille un peu plus poussée mais ils réussirent tous les trois à passer ce checkpoint, malgré la perte douloureuse d'une cannette de Coca-Cola...Ils se sont alors dirigés vers la pelouse qui fait face au City Hall, à quelques mètres du podium où Barack Obama
      
devait donner son discours, il était 13h45 ! Quelques "Chifoumis" plus tard, les trois aventuriers virent s'installer les tireurs d'élite sur les toits des immeubles encadrant la place. Oriole Bird fit ensuite son apparition pour animer la foule, accompagné d'un des entraîneurs personnels de Ray Lewis et Ed Reed ! Sous la musique endiablée de Britney Spears, la foule s'est ainsi mise à bouger et sauter sous les indications du coach spécialement venu pour les réchauffer ! Après 15 minutes d'exercice, il ne restait plus... qu'1h30 d'attente !Quelques "Obama ! Obama !" étaient scandés entre les titres d'Aretha Franklin, Alicia Keys ou Otis Redding repris en coeur. Puis le Morgan State University Choir, que Princess et Nam avaient eu la chance d'écouter récemment, se sont installés sur les marches du War Memorial pour interpréter quelques titres. Vers 16h00, les festivités ont commencé et les officiels se sont succédés à la tribune. Le Gouverneur du Maryland, Martin O'Malley, et notamment l'élu à la Chambre des Représentants, Elijah E. Cummings se sont succédés à la tribune au grand désespoir des Marylandais frigorifiés ! Princess et Nam n'ont pu s'empêcher de noter que Sheila Dixon, madame la maire de Baltimore, qui a soutenu plus que quiconque la candidature de Barack Obama, dès le début de sa campagne pour l'investiture démocrate, n'a fait aucune apparition et n'a aucunement été citée, malgré l'enthousiasme sans borne qu'elle avait manifesté à l'annonce de la venue du futur président à Baltimore. Il semble malheureusement que ses déboires juridiques ait eu raison de son image, malgré son travail de titan et sa réussite sans précédent à faire revivre la ville et sa réputation.Enfin, vers 16h20, Barack Obama fit son apparition, accompagné de sa femme Michelle et du couple Biden ! Il a prononcé un discours d'une quinzaine de minutes dans lequel il a rappelé l'importance de Baltimore dans l'Histoire américaine. Il a précisé devant les 40 000 personnes amassées sur la War Memorial Plaza qu'il ne voyageait pas seul jusqu'à la Maison Blanche mais avec l'aide et le soutien de tout le peuple américain. Il a reconnu que les challenges auxquels les Etats-Unis font face ne seraient pas résolus rapidement. "Il y aura des faux départs, et des retours en arrière, des frustrations et des déceptions. Je ferai des erreurs." Il faudra, en effet, que le peuple américain, et sûrement le reste du monde, se montrent patients.
     
     
Après quinze minutes de discours dans un froid de canard (à en témoigner par les oreilles rouges de son vice-président), il est descendu saluer un parterre d'invités triés sur le volet avant de s'éclipser, au chaud, pour Washington DC ! Héloïse, Princess et Nam ont retrouvé Jérôme et Valérie sur la place rapidement désertée et ont affronté les derniers barrages routiers pour rentrer au Standard, heureux d'avoir pu approcher le futur 44ème président des Etats-Unis d'Amérique ! (Photos Credits : Héloïse, Princess et Nam !)

Publié dans Histoire américaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article