Kristina Johnson fait la fierté de l'Université Johns Hopkins

Publié le par Princess et Nam

La Maison Blanche l'a annoncé hier, Kristina M. Johnson a été nommée sous-secrétaire d'Etat au Département américain de l'Energie (under secretary of the Department of Energy) par le Président Barack Obama. Si sa nomination est confirmée par le Sénat, Kristina Johnson dirigera les initiatives administratives ayant pour but de promouvoir l'efficacité énergétique du pays, et de développer les énergies solaires, éoliennes et géothermiques, ainsi que toutes les technologies dites "propres" et "vertes".  
Dans sa récente intervention devant le congrès, le Président Obama a souligné l'importance de lutter contre le réchauffement climatique. La nomination de Kristina Johnson est donc toute naturelle, compte-tenu de son impressionnant CV. Chercheur émérite de 51 ans, elle est reconnue pour son travail pionnier en matière de processeurs élémentaires optoélectroniques ou smart pixel arrays. Elle possède 129 brevets et a participé à la fondation de plusieurs startup. Elle reçut en 2008 la John Fritz Medal, considérée comme la plus belle récompense dans le domaine de l'ingénierie et décernée aux plus grands inventeurs, comme Thomas Edison, Alexander Graham Bell, George Westinghouse, Alfred Nobel ou encore Orville Wright. Après avoir dirigé la Pratt School of Engineering de l'Université de Duke (Caroline du Nord), elle intégra Johns Hopkins University en 2007 en tant que vice présidente aux affaires académiques. Depuis deux ans, le programme académique de Johns Hopkins a bénéficié de son impact majeur, renforçant les activités de recherche et d'éducation au sein de l'université, et permettant le partenariat avec d'autres institutions. Hier, les employés d'Hopkins ont reçu un e-mail de Ronald J. Daniels, président de Johns Hopkins (choisi en lieu et place de Kristina Johnson, elle aussi pressentie pour le poste il y a quelques mois), témoignant de la fierté de l'Université et appelant à féliciter et à encourager celle-ci pour sa nomination. Elle devra maintenant mettre toute son énergie au service du gouvernement afin de contribuer aux efforts nationaux de lutte contre le réchauffement de la planète, promis par le Président Barack Obama.

Publié dans Travailler à Hopkins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article