Vendredi soir : arrivée à la Nouvelle Orléans... Enfin !

Publié le par Princess et Nam

C'est sous un temps maussade et l'humeur tout aussi triste que Princess et Nam se sont dirigés vers le Light Rail ce vendredi midi. Celui-ci devait les emmener à l'aéroport Baltimore Washington International où les attendait un avion pour la Nouvelle Orléans... Mais après trente minutes d'attente, le bon light rail ne s'était toujours pas montré et Princess et Nam commençaient à s'inquiéter. Ils décidèrent donc de prendre un taxi afin d'arriver à l'heure pour l'embarquement. Mais d'abord, il leur fallait retirer de l'argent au distributeur automatique de billets... Une file inhabituelle attendait devant le distributeur le plus proche, sur Charles Street, et après quelques minutes d'attente, celui-ci finit par tomber en panne, laissant Princess et Nam sans moyen de paiement pour leur taxi ! Ils descendirent donc en courant (avec leur valise !) vers le port, en direction du distributeur suivant, en fonctionnement celui-là. Après avoir retiré les $30 nécessaires pour la course jusqu'à l'aéroport, Princess et Nam se placèrent sur le bord de la rue pour enfin héler un taxi... Et par chance, ce n'est pas une voiture jaune mais une beautiful lady qui s'arrêta aux pieds de Princess et Nam ! Caro, accompagnée de sa petite Colombine, avait décidé de faire quelques courses et passait, à point nommé, sur Charles Street. Elle proposa de les accompagner à l'aéroport et Princess et Nam ne purent refuser une telle offre ! C'est finalement une heure et vingt minutes avant le décollage qu'ils furent déposés juste devant le comptoir d'enregistrement de la compagnie Southwest (Merci encore à Caro !). L'enregistrement de la valise se fit sans encombre mais Princess et Nam allaient encore être déçus... En effet, la compagnie Southwest a pour politique de ne pas attribuer de place numérotée dans ses avions. Les passagers sont classés par groupe (A, B, C...) dans l'ordre d'enregistrement. Ainsi, Princess et Nam, loin d'être arrivés à l'avance à l'aéroport, appartenaient au groupe C et, vous l'aurez compris, ont donc embarqué après tous les passagers des groupes A et B... Plus aucune place côte à côte n'était alors disponible et Princess et Nam, pressés par l'équipage, ont donc dû s'installer séparément... Princess se glissant entre deux autres passagers déjà entassés dans la boîte de sardine qui leur servait de siège. Nam, quant à lui, fut forcé d'écouter la conversation de ses deux voisins qui, bien que se connaissant, avaient décidé de s'asseoir séparément dans l'avion ! Après trois heures et quarante minutes de vol, Princess et Nam atterrirent enfin à Houston (Texas) et se retrouvèrent dans l'aéroport avant d'embarquer, côte à côte cette fois, pour un vol d'une heure vers la Nouvelle Orléans. Arrivés au Louis Armstrong New Orleans International Airport, ils n'eurent pas trop de difficultés à trouver le point de location de leur voiture. Tom, après un petit caprice, finit par leur indiquer la route vers la Nouvelle Orléans et le fameux "Vieux Carré" (autour duquel la ville a été fondée en 1718 et aussi appelé French Quarter), où était placé l'hôtel Holiday Inn. Après avoir obtenu les clés de leur chambre, ils décidèrent de faire enfin connaissance avec le célèbre quartier "français" et de fouler Bourbon Street.
Cette rue est la plus fréquentée du French Quarter, et la plus connue des touristes. Elle doit son nom, bien sûr, à la famille royale française, qui régnait en France à l’époque de sa création. Aujourd’hui, cette rue célèbre abrite de nombreux bars, restaurants, clubs de striptease, et magasins de souvenirs. La jeunesse américaine s’y rend essentiellement pour faire la fête, la loi locale leur permettant de consommer dans la rue, et sans modération, cocktails et autres boissons alcoolisées (à condition que le contenant soit en plastique !), ce qui est interdit dans une grande partie du pays. Princess et Nam ont donc été très vite mis au parfum... Au sens propre comme au figuré ! Croisant dès leur arrivée la décadence américaine et ses déboires !…

 

Un peu plus loin sur Bourbon Street se trouve le quartier gay. C'est là que Princess et Nam ont décidé de se poser pour dîner. Ils choisirent le Clover Grill, un petit diner ouvert 24/24, 365 jours par an, et réputé pour ses burgers (les plus délicieux au monde selon l'enseigne) ! Et en effet, ceux-ci valent le détour ! Les steaks y sont cuits sous un hub cap, un moyeu apposé directement sur la plaque de cuisson ! Technique surprenante mais qui permet à la viande de rester très juteuse, alors que le fromage fond de manière parfaitement régulière !

 

Un délice...  L'ambiance et le personnel du Clover Grill sont particulièrement sympathiques et le calme après la tornade sonore de Bourbon Street fit le plus grand bien à Princess et Nam, la lecture attentive du menu, plein d'humour, leur faisant oublier leur fatigue ! Les estomacs pleins, ils décidèrent de satisfaire leurs oreilles et s'arrêtèrent dans l'un des seuls bars de Bourbon Street jouant encore du jazz (et non de la Dance Music ou du Rock) : le Maison Bourbon Jazz Club ! Là, ils commandèrent un Hurricane, le cocktail de prédilection de la Nouvelle Orléans, et le dégustèrent au son de Jamil Sharif et de ses musiciens. Un vrai moment de détente avant une bonne nuit de sommeil et la découverte de la ville... De jour...

 

Publié dans Road Trip

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

caro 08/04/2009 21:04

mais de rien! je suis contente de vous avoir aidés!
alors, Southwest...compliqué...
j'ai hâte de suivre la suite de vos aventures!

Princess et Nam 08/04/2009 21:20



Southwest est une compagnie parfaite pour partir en congres avec un collegue qu'on apprecie moyennement ... Mais
pour les week-ends en amoureux, c'est plutot a eviter ! Au moins, nous le saurons pour la prochaine fois !
Mais merci encore pour nous avoir amenes a l'aeroport !
Bisous