A la rencontre de Big Al !

Publié le par Princess et Nam

Après une dernière ballade dans le parc romantique de Oak Alley Plantation, Nam s'empara de son téléphone, il était temps de passer aux choses sérieuses... Après quelques appels, le rendez vous était pris au Airboat Tours d'Arthur Matherne à Des Allemands, pour explorer les marécages louisianais à la rencontre... Des alligators ! L'Airboat (hydroglisseur) est le moyen de déplacement idéal dans les bayous en Louisiane. En effet, cette zone marécageuse n'étant pas accessible à pieds ou en bateau traditionnel, l'hydroglisseur est parfait pour explorer l'embouchure du Mississippi, habitée par une faune sauvage importante et notamment de reptiles ! Les alligators d'Amérique sont très répandus dans le sud du pays et particulièrement en Louisiane. Les mâles peuvent atteindre jusqu'à 5 mètres de long, contre 3 mètres pour les femelles... A la différence des crocodiles que l'on peut trouver en petit nombre en Floride et qui ont le museau très allongé, les alligators ont un museau plus large, adapté à leur alimentation. En cette saison, les alligators ont tout juste terminé leur hibernation et sont en quête de chair fraiche et de soleil pour reprendre des forces ! Ils se nourrissent essentiellement de tortues, oiseaux, petits mammifères et parfois même d'alligators (mais rarement de ch'timis...). Ainsi, Tom guida Princess et Nam jusqu'au village de Des Allemands, en plein bayou ! Sur place, ils firent la connaissance d'un expatrié égyptien qui dégustait sa lunch box typiquement créole avec écrevisses, boudin et pommes de terre ! Après une bonne heure d'attente (qui, soit dit en passant, aurait largement pu permettre à Princess de visiter l'intérieur de la Nottaway Plantation), Princess et Nam ont embarqué sur l'hydroglisseur, accompagnés d'une famille en provenance de Chicago et d'une cuisse de poulet...
 
Le soleil brillait sur les marécages louisianais. Rapidement, l'hydroglisseur mit les gaz...
Princess et Nam survolaient les eaux troubles à toute allure alors que les hérons s'envolaient au passage bruyant de l'hydroglisseur. Les alligators, quant à eux, se faisaient attendre...


Après avoir franchi une petite butte, l'hydroglisseur pénétra davantage dans le bayou. L'atmosphère se faisait de plus en plus humide, les insectes commençaient à chatouiller les ch'timis dont le regard scrutait la surface de l'eau pour tenter de distinguer les alligators parmi les rondins de bois...
C'est alors qu'ils aperçurent quelques "petits" spécimens sortant furtivement la tête de l'eau avant de s'y replonger au passage de l'airboat.
Quelques minutes plus tard, l'icône des marécages apparaissait enfin entre les herbes flottantes... Big Al !
Big Al est un alligator de 2 mètres de long, un grand séducteur ayant 12 fiancées à son actif !...

Princess et Nam comprirent vite pourquoi ils avaient embarqué avec une cuisse de poulet ! Leur guide attrapa une machette, non pas pour attaquer Big Al mais bien pour couper la cuisse de poulet et lui donner la becquée comme à un animal domestique inoffensif !...




Big Al ne fit que trois bouchées de ce met tout en posant pour les photos ! Nam eut même l'opportunité de tâter sa queue pour apprécier la qualité de son cuir !
L'équipage reprit ensuite son chemin à travers les marécages, découvrant faune et flore, mais aussi les dernières traces laissées par Katrina. Au détour de quelques glissades, un ragondin fit son apparition. Le conducteur n'hésita pas à le poursuivre pour finalement l'attraper à l'aide d'une gaffe et le pendre par la queue pour le présenter aux touristes ébahis...
Après un passage parmi les champs de lotus dont Princess eut le privilège de garder un souvenir, l'hydroglisseur rentra à quai.
 
Des images pleins la tête (et l'appareil photo...) Princess et Nam rentrèrent à la Nouvelle-Orléans afin de profiter de leur dernière soirée avant le retour à Baltimore !...

Publié dans Road Trip

Commenter cet article

Maman+&+Christian 17/04/2009 17:13

Comment le big al arrive à avoir 12 fiancées avec l'allure qu'il a. Moi je préfère qu'il mange la cuisse de poulet plutôt que la vôtre. Pourquoi n'a-t-il pas donné le rat gondin à manger?? Magnifiques photos et super endroit à condition de ne pas tomber à l'eau !!!!

Princess 17/04/2009 18:08


Oh oui ! Nous aussi !!! Et nous sommes revenus en un morceau donc tout va bien !!! Sinon, je crois en fait que big al n'a pas besoin de nous pour se servir en rats gondins... Quand il a vraiment
faim !