A la découverte des cuisines créole et cajun...

Publié le par Princess et Nam

Affamés après leur longue promenade matinale dans les rues du Vieux Carré, Princess et Nam étaient confrontés à un choix cornélien : où déjeuner ? Le Vieux Carré regorge de restaurants proposant une cuisine typiquement louisianaise, aux accents qu'on ne retrouve nulle part ailleurs sur la Terre de l'Oncle Sam, et enrichie des influences françaises, bien sûr, mais également amérindiennes et caribéennes, espagnoles, allemandes, italiennes et africaines. Depuis le début du XXème, cuisines créoles et cajuns, souvent confondues et pourtant bien distinctes, se côtoient volontiers au menu des restaurants de la Nouvelle Orléans.
La cuisine Cajun est unique et reflète l'ingéniosité et la volonté de survivre des Acadiens (Français vivant en Nouvelle-Écosse, déportés en 1755 pour avoir refusé de prêter allégeance à la couronne d'Angleterre). Pêcheurs et fermiers, ayant appris à survivre au Nouveau Monde s'adaptèrent aux bayous armés de leurs marmites de fonte noire ! Ces Cajuns apprirent à composer avec les ingrédients locaux et la maîtrise d'une base culinaire bien française. Cette cuisine se démarque par l'utilisation de viandes sauvages (alligators, tortues, canards...), de crustacés (écrevisses, crevettes, crabe), des réserves des sous-bois et d'herbes aromatiques. Les plats sont rustiques : Jambalaya, grillades, ragoûts (ou stew), fricassées, soupes et gumbos, sauces piquantes, légumes farcis et charcuterie (andouille, saucisse fumée, boudin...).
Les Créoles, en revanche, étaient des gens de la ville, aristocrates et nobles européens, qui aimaient adoucir les plats avec des sauces. La cuisine créole, sophistiquée et raffinée, est née à la Nouvelle Orléans. C'est une cuisine de marché aux arômes plus délicats et subtiles (huîtres Rockefeller, gumbo d'écrevisses, sauce rémoulade...). Les restaurants de la Nouvelle-Orléans, bien que proposant des plats cajun, revendiquent une cuisine avant tout créole.
Pour leur première rencontre avec la cuisine louisianaise, Princess et Nam ont choisi le Gumbo Shop. Confortablement installés au soleil dans la petite cour intérieure du restaurant, ils partagèrent le Grilled Boudin with Creole Moustard en entrée. A la Nouvelle Orléans, le boudin est composé de viande de porc, bien sûr, mais également de riz et d'épices. Au Gumbo Shop, il est servi avec de la "vraie" moutarde et de la baguette chaude, entourée d'un linge blanc.
Princess, grande gourmande, craqua ensuite pour la Combination platter, assiette "tout en un" lui permettant de goûter à la fois au Shrimp Creole (crevettes créoles), au Jambalaya (inspiré de la paëlla) et au Crawfich Etouffee (Etouffée d'écrevisse), devenu son plat créole préféré !
Nam, quant à lui, opta pour le Chicken Andouille Gumbo et n'en fit qu'une bouchée !
Ravis par leur déjeuner, ils s'empressèrent d'acheter le livre de recettes du restaurant !
La cuisine louisianaise, très variée, offre de nombreux autres plats et gourmandises que Princess et Nam vous feront découvrir au fil du récit de leurs aventures sur la Terre de Tom Sawyer...

Publié dans Road Trip

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béa 11/04/2009 10:58

Bonjour,
Bravo pour votre site... ça me rappelle de bons souvenirs passés aux Etats-Unis... et surtout, ça me donne envie d'y retourner quelques temps...

Princess et Nam 11/04/2009 16:21


Merci !
Il y en effet des tas de belles choses à voir et à découvrir dans ce pays ! C'est l'un des bons côtés de l'expatriation ici !
A très bientôt.