Preakness Stakes

Publié le par Princess et Nam

Ce samedi, sur l'Hippodrome de Pimlico à Baltimore, se déroulait la 134ème édition de la célèbre course hippique Preakness Stakes. Cette course de 1,9 km, réservée aux purs-sangs anglais âgés de trois ans (mâles, hongres, ou femelles, filly en anglais), a lieu le troisième samedi de mai, chaque année depuis 1873 ! Appelée localement "The Run for the Black-Eyed Susan" en l'honneur de la fleur emblème du Maryland (Rudbeckia) qui orne la couverture du cheval vainqueur, Preakness est aussi un évènement phare à Baltimore chaque année. L'origine du nom remonte à 1870, date à laquelle la première course hippique de ce type fut remportée par un cheval surnommé Preakness, en l'honneur de la ville du New Jersey dont il était originaire. Preakness Stakes est aujourd'hui la deuxième des trois plus célèbres courses (après le Kentucky Derby et avant le Belmont Stakes) réservées aux purs-sangs de trois ans. La Triple-Crown est décernée au cheval qui remporte les trois courses dans la même année. Cette année, le Kentucky Derby avait été remporté par Mine that Bird, lequel a échoué à la deuxième place du Preakness Stakes, remporté d'une longueur par la grande favorite, Rachel Alexandra ! Il ne s'agit que de la cinquième victoire à Pimlico d'une filly, la dernière remontait à 1924... En général, les courses hippiques sont assez peu suivies par les Américains en comparaison avec les sports majeurs que sont le Football Américain, le Basketball, le Baseball et le Hockey sur Glace, même si le système de paris hippiques existe, tout comme en France. Les trois courses du Triple Crown et notamment Preakness Stakes sont ainsi l'équivalent d'un Prix de l'Arc de Triomphe dans le culture populaire. Ce samedi, ce sont tout de même 75 000 personnes qui avaient fait le déplacement pour assister à la course ! De nombreuses animations étaient tenues sur l'Infield (l'intérieur de la boucle) dont notamment des concerts auxquels les ZZ Top participaient cette année ! Les courses hippiques sont l'occasion pour la bourgeoisie marylandaise, Madame le Maire en tête, d'afficher tenues hautes en couleurs et chapeaux extravagants... Mais Preakness est également l'occasion de fêter la proche arrivée de l'été, prétexte pour faire la fête jusqu'au bout de la nuit. En effet, les concerts, parades et évènements estampillés Preakness s'enchaînent tout au long de ce week-end qui voit également fêter les Graduations (équivalents de l'obtention du baccalauréat) et les célèbres "bals de promo" avec robes de soirées et petits bouquets au poignet pour les jeunes filles, et smokings pour les jeunes garçons sortis tout droit du lycée. Princess et Nam, quant à eux, ont suivi la course tranquillement à la télévision. Ils essaieront peut-être l'année prochaine d'enfiler leur plus belle tenue pour assister en direct à la 135ème édition... (Photos Credits: Baltimore Sun; NBC Video)


Publié dans Culture américaine

Commenter cet article