Stephanie Rawlings-Blake, 49th Mayor of Baltimore

Publié le par Princess et Nam

SRBL'affaire Sheila Dixon, dont Princess et Nam vous avez conté les rebondissements judiciaires, a pris fin en ce début février. En effet, après plusieurs mois de suspense insoutenable, Sheila Dixon a finalement été jugée coupable de détournement de... Cartes cadeaux ! Sous la pression médiatique et du parti démocrate, elle a ainsi démissionné après une conférence de presse très riche en émotions, mettant fin à 22 ans de présence à la Mairie de Baltimore (d'abord en tant que membre du conseil municipal, puis en tant que présidente du conseil et enfin en tant que maire de la ville). Ce faux pas impardonnable (aux yeux des incorruptibles Américains) vient obscurcir un mandat pourtant positif. L'économie de la ville est en plein essor, la criminalité est en baisse pour la première fois depuis plus de trente ans et le tourisme ne cesse de croître...
Ainsi, Stephanie Rawlings-Blake, présidente du conseil municipal devenue la semaine dernière 49ème maire de la ville de Baltimore, devra faire preuve de poigne et d'énergie pour maintenir la ville sur les bons rails. Avocate de profession, âgée de seulement 39 ans, Stephanie Rawlings-Blake est la deuxième femme maire de Baltimore...
Son mandat a démarré très fort cette semaine avec les deux blizzards consécutifs et historiques qu'a subit la ville. Critiquée sur la gestion du dégagement des routes après le premier blizzard (Canton et Fells Point n'ayant par exemple pas été dégagés), elle a réagit de façon très efficace après ce deuxième blizzard, la majorité des axes principaux ayant été sablés en moins de 24 heures.
Princess et Nam ont un peu de mal à comprendre l’acharnement médiatique et l’humiliation subies ces derniers mois par Sheila Dixon mais attendent avec impatience les apparitions mondaines de leur nouveau maire qui n’a jamais manqué de bonne humeur en tant que membre du conseil municipal !... (Photo credits: ci-dessus SRB prête serment de ne pas tirer profit personnel de son statut de Maire, Baltimore Sun ; ci-dessous Baltimore Pride 2008, Princess et Nam)
IMGP6203

Publié dans Baltimore au quotidien

Commenter cet article